Voici comment éviter d’avoir un double menton

Eviter le double menton

Avec le temps, plus ou moins tôt d’ailleurs, les tissus se ramollissent et s’affaissent. Ce qui est naturel mais pas nécessairement très esthétique. L’usage du portable et le fait de passer des heures penchée sur l’écran n’aident pas non plus. Le double menton s’installe, aidé par des kilos superflus et/ou des troubles hormonaux. Toutefois, ce n’est pas une fatalité : des solutions existent.

Comme pour tout ce qu’on souhaite améliorer sans avoir recours à la chirurgie, il est possible de sculpter son corps à condition de s’en donner le temps. Pour y parvenir, dans le cas présenté ici, faites les exercices proposés pour prévenir ou réduire le double menton. La régularité des entraînements est la clé du succès à raison de trois fois par semaine. Il suffit de séances de 10 à 15 min pour obtenir des résultats. Et, au bout de 15 jours, on commencera à ressentir les effets (plus d’aisance, de tonicité, etc.). Alors, on pourra augmenter la répétition, la difficulté ou en réduisant le temps de repos entre les exercices pour solliciter au mieux les muscles. En complément de ces exercices, misez aussi sur les cosmétiques minceur pour une silhouette affinée et tonique. Ils vont stimuler et aider à brûler les couches adipeuses qui se sont installées dans ces zones où la graisse aime tant se stocker.

L’exercice fermeté

Pour le réaliser correctement, fermez les poings et placez-les sous le menton tout en exerçant une pression de la tête. Dans cette position, gardez le dos bien droit et placez la nuque dans le prolongement de la colonne vertébrale. Entre 10 et 15 fois chaque jour. Tête bien droite, tirez la langue en essayant de toucher le bout de votre nez. 15 fois le matin, 15 fois le soir. Ces exercices tonifient le cou pour améliorer le port de tête et atténuer l’affaissement du menton.

Bien choisir sa crème

Il s’agit de préférer celles contenant des actifs stimulant le renouvellement cellulaire comme les AHA et celles renfermant de l’acide hyaluronique qui retend les tissus en gonflant le matelas de soutien. Pour réveiller les muscles et relancer les échanges circulatoires, réalisez des lissages avec les deux mains placées sous le menton et qui remontent jusqu’aux lobes des oreilles. Avec les pouces posés sous la mâchoire, effectuez aussi des petits cercles vers l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.