Peut-on conserver les fruits de l’été pour les consommer toute l’année?

La réponse est oui… À condition de savoir comment bien les conserver! On pense bien sûr aux figues, melons, pêches, cerises, pastèques, etc. Il existe différents processus de conservation et on vous dit ici quels sont les meilleurs.

1. La congélation

Attention, il ne s’agit pas du tout de mettre ses fruits dans les congélateurs et de les oublier pendant des mois. Chacun a sa particularité; il faut les préparer afin que le froid ne les abîme pas. Par exemple:

Mûres, myrtilles et framboises : congeler entier.

Tomates : entailler la peau, congeler entières.

Figues : couper en quartiers et congeler.

Fraises : enlever la queue, couper en 2 et congeler.

Cerises : enlever et noyau et congeler.

Abricots, pêches, prunes et nectarines : enlever le noyaux, couper en quartier, ajouter un peu de jus de citron et congeler.

Melons et pastèques : ôter la peau, couper la chair en quartier et congeler.

Il est très important de bien les conserver dans des sachets prévus pour les aliments allant au congélateur afin qu’ils ne perdent pas leur saveur.

2. La conservation en bocal

C’est la meilleure option à privilégier quand les fruits sont trop mûrs. En théorie, la stérilisation permet de conserver les fruits pendant plusieurs années dans des bocaux bien fermés, stockés à température ambiante. Cependant, il faut savoir que la stérilisation réduit la teneur en vitamine d’environ 40 à 60 %. Pour réaliser ses bocaux, la méthode est quasi identique quels que soient les fruits. Même si on aura tendance à stériliser les petits fruits entiers et à couper les gros fruits en morceaux. 

Dans une casserole dans laquelle on aura mis de l’eau, du sucre (facultatif surtout pour les fruits qu’on stérilise entiers) et un peu de jus de citron, on plonge les fruits bien mûrs, entiers ou coupés en gros morceaux. On laisse cuire quelques instants avant de les transvaser dans des bocaux. Pour finir, on recouvre les fruits à l’aide du sirop de cuisson et on ferme bien le bocal. Une fois le bocal refermé hermétiquement, il ne reste qu’à procéder à la stérilisation. Notez que le temps de cuisson dépend du fruit que l’on souhaite stériliser.

3. En confiture

C’est évidemment une autre bonne option pour profiter des fruits de l’été toute l’année. Il existe d’innombrables recettes à commencer par celles de nos grands-mères! Elles nous pardonneront d’essayer celle aux abricots du célèbre chef pâtissier Pierre Hermé:

Ingrédients:

1 citron
500 g d’abricots dénoyautés
450 g de sucre semoule
6 amandes d’abricots décortiqués
1 gousse de vanille

La recette:

Pour 1Kg de confiture :

Pressez le citron : vous devez avoir 1 cuillère à soupe 1/2.

Coupez les moitiés d’abricots en deux, mettez-les dans une terrine.

Poudrez-les de sucre, ajoutez le jus de citron et mélangez bien. Laissez-les macérer pendant 24 heures.

Versez les abricots dans une passoire placée au-dessus d’une casserole ou d’une bassine en cuivre. Fendez la gousse de vanille, grattez l’intérieur avec un petit couteau, ajoutez gousse et graines et les amandes d’abricots dans le sirop de macération.

Faites cuire ce sirop à feu doux jusqu’à 118°C, au petit boulé.

Plongez alors les quartiers d’abricot dans ce sirop. Baissez un peu le feu et faites-les cuire à 106°C, au lissé pendant 18 minutes environ.

Laissez la confiture refroidir complètement si vous voulez l’utiliser tout de suite. Sinon, mettez-la en pots, fermez-les immédiatement et retournez-les.

Laissez-les 24 heures ainsi puis rangez-les dans un placard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.