Astuces finances: Voici les taux des livrets d’épargne prévus dès le 1er août

Conséquence de l’inflation de ces derniers mois, les taux des livrets réglementés devraient être rehaussés le 1er août prochain.

Depuis plusieurs mois, la France doit faire face à une rarement connue. Conséquence de cette énorme hausse, les taux des livrets réglementés (livret A, LDD, LEP) devraient être rehaussés le 1er août prochain. Quels sont les taux attendus? Voici les premières informations:

Une grosse augmentation pour l’épargne

Depuis plusieurs mois, les prix n’ont pas cessé d’augmenter. En effet, sur l’année écoulée, le taux d’inflation atteint pas mois de 5,20 %. Un niveau jamais atteint depuis près de 30 ans. Pour éviter que ça fasse trop mal au portefeuille, le gouvernement tente par tous les moyens de limiter la casse. Aujourd’hui, on apprend que le rendement des livrets d’épargne réglementés va être revu à la hausse le 1er août prochain. La rémunération du produit d’épargne détenu par 55 millions de Français enregistrera même une forte progression.

C’est en tout cas ce qu’affirme le Gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau. En revanche, ce dernier, n’a pas dit dans quelle proportion. Mais, si on applique la formule adéquate, on remarque que le taux du livret A devrait donc être porté à 2,00 %, tout comme celui du LDD. Il faut préciser que les taux des deux placements sont réglementés. Surtout, l’inflation est une donnée importante qui entre en jeu dans le calcul du taux.

Les taux attendus pour le LEP et le CEL?

Comme nous vous le disions précédemment, le Livret A et le LDD devraient rapporter 2% net dès le 1er août. Soit un doublement par rapport au taux actuel. Concernant le taux du LEP (livret d’épargne populaire), il devrait également doublé. Pour le moment, il est égal au taux du Livret A, augmenté d’une majoration. Ainsi, le 1er août prochain, il devrait dépasser les 2,20 %. Pour rappel, le LEP s’adresse aux Français dont les ressources sont limitées: son ouverture est conditionnée à un plafond de ressources. Il est plafonné à 7.700 euros.

Le taux du CEL (compte épargne logement) est égal à 2/3 de celui du Livret A, arrondi au ¼ de point le plus proche. Le taux du CEL devrait donc passer de 0,75 % à 1,25 % le 1er août. Pour rappel, le CEL est un produit d’épargne orienté vers un projet immobilier. L’épargne accumulée permet d’obtenir, sous conditions, un prêt immobilier ou un prêt travaux et une prime d’État. À la différence du plan d’épargne logement, l’épargne du CEL est disponible.

Une nouvelle hausse inévitable en février 2023

Selon l’Insee, l’inflation d’ensemble continuera d’augmenter cet été pour se stabiliser à l’automne entre 6,5 et 7% sur un an. Si cela se confirme, l’inflation annuelle devrait tourner autour des 6,5%, en moyenne au second semestre. Entraînant par conséquent une nouvelle hausse de la rémunération de l’épargne réglementée en février 2023 voire dès novembre 2022, comme la réglementation le permet en cas de circonstances exceptionnelles. Reste à savoir comment Bercy va décider de la mise en place des prochains taux…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.