Voici quelques gestes pour faire baisser sa facture de gaz

Faire baisser sa facture de gaz

Évidemment, pour ressentir un effet majeur sur votre facture, il faut envisager des mesures qui nécessitent un investissement financier important: isolation, changement de chaudière, etc. Mais les petits gestes peuvent avoir un impact sur votre facture, «d’une centaine d’euros par an», estime Florence Clément, responsable de l’information à l’agence de la transition écologique (Ademe). Chauffage et eau chaude représentent 77 % de la facture des ménages. C’est là que l’on peut réaliser de vrais économies.

1. Changer pour un thermostat programmable

Il va assurer le maintien de la température que vous lui avez commandée pièce par pièce. Programmable, il vous permet d’adapter la température de consigne selon votre mode de vie. Des robinets thermostatiques combinés à un thermostat d’ambiance permettent de réguler les températures de chaque pièce. Certains thermostats sont pilotables depuis votre smartphone. Vous pouvez donc modifier facilement les températures des pièces même à distance.

2. Orienter la température des pièces à 19°C

D’après l’Ademe, baisser la température des pièces d’un degré fait baisser vos factures de chauffage de 7 %. Si elle avance un chiffre moyen de 19° C dans le logement, l’Agence nuance selon les pièces : 20-21° dans le salon ou le bureau lorsque vous y êtes et surtout si vous bougez peu, mais 16-17° quand ces pièces sont inoccupées. De même, 17° suffit dans les chambres la nuit ou lorsqu’elles sont inoccupées.

3. Jouer sur le débit des robinets d’eau

Disponible dans tous les magasins de bricolage, moyennant un faible investissement (à partir de 5 €), un réducteur de débit (ou mousseur) réduit votre consommation d’eau de 30% à 50% en mélangeant l’eau avec de l’air. Votre chaudière sera donc moins sollicitée pour chauffer l’eau.

4. Bien entretenir ses radiateurs

Quelques gestes simples évitent des déperditions d’énergie: nettoyez et purgez tous les ans vos radiateurs, dépoussiérez-les régulièrement, laissez de l’espace devant eux pour que la chaleur circule librement. Évitez donc de placer meubles et rideaux devant pour que la chaleur se diffuse facilement.

5. Optimiser la température de l’eau

Souvent, quand on est chauffé au gaz, un petit ballon d’eau chaude fait l’appoint pour avoir un peu d’eau chaude en cas de besoin. « C’est intéressant, car cela permet de ne chauffer que la quantité d’eau dont on a besoin », commente Florence Clément. «Vérifiez la température de l’eau : la descendre à 50-55° est largement suffisant et plus économe».

6. Calorifuger les tuyaux de chauffage et d’eau chaude

Souvent, les ballons d’eau chaude sont placés dans une pièce non chauffée (cave, garage…). Ils refroidissent donc très rapidement. Entourez votre ballon d’un isolant évite à l’eau de refroidir trop vite. De même, calorifuger les circuits de chauffage et d’eau chaude limite les déperditions de chaleur. Utilisez des manchons en mousse, en fibres minérales ou bio-sourcées (laine, chanvre).

7. Entretenir avec le plus grand soin sa chaudière

L’entretien annuel des chaudières est obligatoire et doit être réalisé par un professionnel. À la clé, la garantie d’un bon fonctionnement en toute sécurité mais aussi une consommation moindre de combustible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.