Documents médicaux: Lesquels garder, lesquels jeter?

Ordonnances, factures, certificats … On garde ou on jette? On vous aide à y voir plus clair!

Marre de la paperasse qui s’entasse? Mais attention à ne pas tout bazarder : certains examens, résultats et papier administratifs peuvent servir, même après bien des années.

Les bilans sanguins, à stocker au moins 5 ans.

En tout cas ceux dont les résultats sont normaux. Mais si on souffre d’une maladie chronique (diabète, cancer…), mieux vaut les garder plus longtemps, tant que l’on n’est pas totalement guéri et/ou que l’on n’a pas fini les traitements. 

Le carnet de santé, on peut s’en passer, mais… 

Facultatif après l’âge de 18 ans, il est néanmoins bien pratique pour savoir quels vaccins on a reçus et connaître les dates auxquelles faire les rappels. On l’a paumé? Le médecin ou le pharmacien peuvent nous fournir gratuitement un carnet de vaccination à présenter à chaque nouvelle injection (y compris pour le Covid et la grippe), afin de garder une trace des infos indispensables (date de l’acte, nom du produit, lot…). Il fait aussi office de preuve lorsque des vaccins sont exigés avant un départ à l’étranger ou pour travailler dans le milieu médical. 

Combien de temps doit-on garder les factures d’hospitalisation

Elles peuvent être réclamées pendant 30 ans Ça peut paraître une éternité, mais l’hôpital est en droit de nous réclamer des frais de séjour non réglés pendant toute cette période. Les cliniques, elles, n’ont que 10 ans pour nous demander des sous. 

IRM, scanners, radios.. c’est pour la vie 

Surtout si ces examens ont été effectués suite à un accident ou une maladie car ils peuvent servir en cas de rechute ou si les douleurs réapparaissent. Inutile en revanche de conserver tous les clichés de contrôle (y compris ceux des mammographies) dont les résultats sont bons. On conserve uniquement les comptes rendus et on garde les images des deux examens les plus récents. Comme les radios renferment des sels d’argent, très polluants, elles ne peuvent pas être mises à la poubelle. Elles doivent être déposées en déchetterie, à la pharmacie ou dans des centres de radiologie (téléphoner avant pour vérifier). Autre option : faire une B.A. en les donnant à une asso comme La Ligue contre le cancer ou l’Association des paralysés de France (désormais APF France Handicap), qui les collectent pour les revendre et financer des projets. 

Faut-il conserver les comptes rendus d’opérations

Oui ! Les seuls que l’on peut virer sont ceux établis à la suite d’interventions « banales » (dents de sagesse, amygdales…). Sinon, ces résumés peuvent toujours intéresser le médecin, notamment si on doit être réopéré. C’est aussi le genre de document que les assurances peuvent demander pour un prêt immobilier. Impossible de remettre la main dessus? Les établissements de santé sont tenus de garder une copie pendant 20 ans, mais il est parfois difficile de la récupérer. 

Faut-il garder les vieilles ordonnances

Ça dépend… Les prescriptions ponctuelles (type antibiotiques) doivent être gardées 1 an. Ensuite, on peut jeter, sauf si ça s’inscrit dans le traitement d’une maladie longue, type problèmes de thyroïde, endométriose, cancer… Mieux vaut alors garder une trace des traitements que l’on a pris ou des examens demandés, notamment si on consulte un nouveau médecin. Idem côté lunettes : les deux dernières prescriptions de verres permettent d’estimer l’évolution de la vue. 

Que faire des justificatifs d’indemnités d’arrêt maladie?

Il vaut mieux les conserver jusqu’à la retraite. Car, parfois, il faut pouvoir montrer une trace du paiement lors du calcul de nos droits pour la retraite. En effet, les arrêts longs (plus de 2 mois) peuvent avoir un impact sur la somme versée. 

Doit-on garder les papiers relatifs aux tests PCR, vaccin Covid…

Il est trop tôt pour s’en débarrasser. Certes, une grande partie d’entre nous a accès à ses docs via l’appli TousAntiCovid. Mais personne ne sait encore ce qu’elle deviendra. Il paraît donc judicieux de ne pas jeter les versions papier des attestations de vaccination (avec le QR code), d’autant que celles-ci peuvent être réclamées pour voyager dans certains pays. Si besoin, on les redemande sur le site https://attestation-vaccin.ameli.fr. Côté tests, on conserve, le cas échéant, la dernière sérologie, qui peut déterminer les doses de rappel du vaccin et les résultats de PCR positifs pour savoir quand on a été infecté. Cependant, on peut jeter les tests négatifs dont la validité est dépassée. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.