En cas d’urgence, vers qui se tourner si votre hôpital sature?

Les urgences saturent! Seulement, en cas de problèmes, que doit-on faire? Vers qui se tourner? Les réponses du Pr. Frédéric Adnet, Chef du service des Urgences du CHU Avicenne et du SAMU 93.

L’engorgement des urgences touche de nombreux hôpitaux et sur tout le territoire. En raison de l’augmentation des passages dans ces services ainsi que du manque de lits et de personnels soignants, ce sont pas moins de 120 services d’Urgences qui sont actuellement sur la sellette, selon une liste établie par le Syndicat Samu-Urgences de France. « Un service sur cinq pourrait même être amené à fermer cet été », ajoute le Pr. Frédéric Adnet. A tel point qu’aujourd’hui les CHU incitent les usagers à « laisser les urgences aux véritables urgences ».

Quand faut-il vraiment se rendre aux urgences?

Certains symptômes doivent vous conduire à vous rendre à l’hôpital sans tarder. « C’est le cas si vous présentez une douleur soudaine et intense, en cas d’accidents pouvant entraîner des complications (fractures, brûlure, coupure) ou tout symptôme inquiétant (diarrhée sanglante, violents maux de tête, signe de malaise ou d’accident vasculaire cérébral (AVC), forte fièvre, gonflement, difficulté respiratoire …) », précise le Pr. Adnet.

En cas de doute, il peut aussi être très utile d’appeler le 15, c’est l’organe régulateur le mieux placé pour donner un premier avis médical et répondre à l’urgence vitale. Si c’est justifié, le régulateur orientera vers les équipes médicales les mieux équipées et disponibles à l’instant T pour répondre à l’urgence.

Et sinon, vers qui d’autres se tourner?

Dans les autres cas de figure, commencez par contacter votre médecin traitant: en fonction de vos antécédents médicaux et des symptômes que vous décrivez, celui-ci saura vous conseiller et, au besoin, prescrire un traitement adapté. S’il est en congés, il peut avoir laissé les coordonnées d’un remplaçant sur son répondeur. Vous pouvez également avoir recours aux services de SOS Médecin (3624): en quelques heures, un praticien se présente à votre domicile pour vous ausculter et, au besoin, vous délivrer une ordonnance. La consultation est prise en charge par la Sécurité Sociale et votre mutuelle santé. Enfin, pour connaître la pharmacie ouverte la plus proche, appelez le 3237. 

Et la nuit?

Le soir, en pleine nuit ou un jour férié, c’est encore une fois le SAMU (le 15) ou le 114 pour les personnes muettes ou malentendantes qu’il faut appeler: en fonction de votre état, ce service pourra vous donner un conseil médical, dépêcher un médecin à domicile, vous orienter vers un praticien ou envoyer une ambulance.

3 thoughts on “En cas d’urgence, vers qui se tourner si votre hôpital sature?

  1. SOS Médecins est vraiment à fuir. Alors que fut diagnostiqué ultérieurement une occlusion intestinale, qui a failli me couter la vie, le médecin de SOS Médecins me demanda sur le pas de la porte : »gastro ? »
    Qui devait faire le diagnostic ?
    Puis me faisant allonger sur le canapé il plaça un doigt en haut du ventre, à droite puis à gauche, et déclara gastro.
    Il me demanda un chèque de 60€ Le tout dura 6 minutes.
    J’ai écrit à deux reprises à SOS Médecins pour dénoncer cette façon de faire du médecin
    Je n’ai jamais eu de réponse. Donc grossier en plus d’être incompétent

  2. peut etre que la republique pourrais investir dans l hospital et reprendre le personnel pestiferé je voulais vaccinés

  3. Il existe également des services d’urgence dans les établissements privés, services tout aussi compétents que dans les hôpitaux publics.
    Il serait tant que la coopération et la complémentarité public – privé soit réelle et efficiente pour le bien être des patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.