Réussir ses photos comme un pro : notre guide!

Que vous soyez débutant ou plus expérimenté en photographie, voici quelques-uns de nos conseils préférés qui vous aideront à améliorer votre photographie!

1. Utilisez la règle des tiers

Cette règle vous aide à prendre des photos accrocheuses en utilisant l’une des règles de composition les plus efficaces.

Si vous voulez prendre des photos qui procureront un plaisir sans voix, la règle des tiers est le secret de composition dont vous devez tirer parti!

Pour utiliser la règle des tiers, imaginez quatre lignes, deux horizontales sur l’image et deux verticales créant neuf carrés identiques. Certaines images seront plus belles avec le point focal dans le carré central mais placer le sujet décentré à l’un des points d’intersection des lignes imaginaires créera souvent une photographie plus esthétique.

2. Évitez les tremblements de l’appareil photo

Le mouvement ou le flou de l’appareil photo est quelque chose qui peut tourmenter n’importe quel photographe et voici quelques moyens de l’éviter.

Tout d’abord, vous devez apprendre à tenir correctement votre appareil photo. Utilisez les deux mains, une autour du corps de l’appareil et une autour de l’objectif et tenez l’appareil photo près de votre corps pour vous soutenir.

De plus, pour la prise de vue à main levée, assurez-vous d’utiliser une vitesse d’obturation adaptée à la distance focale de votre objectif. Si votre vitesse d’obturation est trop lente, tout mouvement involontaire de l’appareil photo rendra toute votre photo floue.

La règle d’or est de ne pas photographier à une vitesse d’obturation plus lente que votre distance focale pour minimiser ce problème :

1 / Distance focale (en mm) = Vitesse d’obturation minimale (en secondes)

Ainsi, à titre d’exemple, si vous utilisez un objectif de 100 mm, votre vitesse d’obturation ne doit pas être inférieure à 1/100e de seconde.

Utilisez un trépied ou un monopode dans la mesure du possible.

3. Apprendre à utiliser le triangle d’exposition

Pour que vos photos soient à leur meilleur, vous devez maîtriser les trois bases : ouverture, vitesse d’obturation et ISO.

Vous devez également comprendre les relations entre ces trois contrôles. Lorsque vous ajustez l’un d’entre eux, vous devez généralement prendre en compte au moins l’un des autres pour obtenir les résultats souhaités.

L’utilisation du mode automatique prend en charge ces contrôles mais vous payez le prix de ne pas obtenir vos photos comme vous le vouliez et c’est souvent décevant.

C’est une meilleure idée d’apprendre à utiliser les modes priorité à l’ouverture ou à la vitesse et, finalement, à prendre des photos en mode manuel.

4. Utiliser un filtre polarisant

Si vous ne pouvez acheter qu’un seul filtre pour votre objectif, faites-en un polariseur. Le type de polariseur recommandé est circulaire car il permet à votre appareil photo d’utiliser la mesure TTL (à travers l’objectif) telle que l’exposition automatique.

Ce filtre aide à réduire les reflets de l’eau ainsi que du métal et du verre ; il améliore les couleurs du ciel et du feuillage et contribuera à donner à vos photos des effets spectaculaires. Il fera tout cela tout en protégeant votre objectif. Il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas le laisser allumer pour toutes vos photos.

5. Créer une sensation de profondeur

Lorsque vous photographiez des paysages, cela aide à créer une impression de profondeur, en d’autres termes, à donner au spectateur l’impression d’être là.

Utilisez un objectif grand angle pour une vue panoramique et une petite ouverture de f/16 ou moins pour garder le premier plan et l’arrière-plan nets. Placer un objet ou une personne au premier plan aide à donner une idée de l’échelle et met l’accent sur la distance.

Utilisez un trépied si possible, car une petite ouverture nécessite généralement une vitesse d’obturation plus lente.

6. Utiliser des arrière-plans simples

L’approche simple est généralement la meilleure en photographie numérique, et vous devez décider ce qui doit figurer dans la prise de vue, sans inclure tout ce qui est une distraction. Si possible, choisissez un fond uni, c’est-à-dire des couleurs neutres et des motifs simples. Vous voulez que l’œil soit attiré par le point focal de l’image plutôt que par une tache de couleur ou un bâtiment étrange en arrière-plan. Ceci est particulièrement vital dans une prise de vue où le modèle est décentré.

7. Ne pas utiliser de flash en intérieur

Le flash peut sembler dur et peu naturel, en particulier pour les portraits en intérieur. Par conséquent, il existe différentes façons de prendre une image à l’intérieur sans recourir au flash. Tout d’abord, poussez l’ISO vers le haut – généralement 800 à 1600 ISO feront une grande différence pour la vitesse d’obturation que vous pouvez choisir. Utilisez l’ouverture la plus large possible – de cette façon, plus de lumière atteindra le capteur et vous aurez un joli arrière-plan flou.

L’utilisation d’un trépied ou d’un I.S. (stabilisation d’image) est également un excellent moyen d’éviter le flou. Si vous devez absolument utiliser un flash, utilisez un flash avec une tête que vous pouvez faire pivoter et dirigez la lumière vers le plafond en biais.

8. Choisissez le bon ISO

Le réglage ISO détermine la sensibilité de votre appareil photo à la lumière ainsi que la finesse du grain de votre image.

L’ISO que nous choisissons dépend de la situation – quand il fait sombre, nous devons pousser l’ISO jusqu’à un nombre plus élevé, disons entre 400 et 3200 car cela rendra l’appareil photo plus sensible à la lumière et nous pourrons alors éviter le flou.

Les jours ensoleillés, nous pouvons choisir ISO 100 ou le réglage Auto car nous avons plus de lumière avec laquelle travailler.

9. Une vue panoramique pour créer du mouvement

Si vous souhaitez capturer un sujet en mouvement, utilisez la technique du panoramique. Pour ce faire, choisissez une vitesse d’obturation inférieure d’environ deux crans à ce qui est nécessaire – donc pour 1/250, nous choisirons 1/60. Gardez votre appareil photo sur le sujet avec votre doigt à mi-course sur l’obturateur pour verrouiller la mise au point et lorsque vous êtes prêt, prenez la photo en vous rappelant de le suivre pendant qu’il se déplace.

Utilisez un trépied ou un monopode si possible pour éviter les mouvements de l’appareil photo et obtenir des lignes de mouvement claires.

10. Expérimentez avec la vitesse d’obturation

N’ayez pas peur de jouer avec la vitesse d’obturation pour créer des effets intéressants.

Lorsque vous prenez une photo de nuit, utilisez un trépied et essayez de photographier avec la vitesse d’obturation réglée sur 4 secondes. Vous verrez que le mouvement de l’objet est capturé avec quelques traînées lumineuses.

Si vous choisissez une vitesse d’obturation plus rapide, disons 1/250e de seconde, les traînées ne seront pas aussi longues ou lumineuses ; à la place, vous allez geler l’action.

Essayez de prendre d’autres compositions avec des objets ou des arrière-plans en mouvement tels que des vagues sur une plage, des foules de personnes marchant, des voitures faisant la navette, avec différentes vitesses d’obturation pour capturer des mouvements flous ou des instantanés qui gèlent tout dans le temps.

Lorsque vous utilisez des vitesses d’obturation lentes pour flouter le mouvement, il est essentiel que l’appareil photo soit stabilisé pour éliminer le bougé de l’appareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.