Soulager les douleurs liées à l’arthrose du genou

Soulager les douleurs liés à arthrose genou

L’arthrose est la maladie articulaire la plus répandue. Elle se caractérise par une destruction du cartilage qui s’étend à toutes les structures de l’articulation, notamment à l’os et au tissu synovial. Le cartilage tapisse les extrémités osseuses d’une articulation, leur permettant de glisser l’une sur l’autre. Dans l’arthrose, il perd en épaisseur, se fissure et finit par disparaître. Cela entraîne des douleurs et un handicap majeur avec une perte de mobilité. Bien entendu, quand cela touche les genoux, on parle alors de gonarthrose, celle-ci est encore plus réduite.

Notre allié n°1 : l’activité physique

Le Dr Christophe Delong, spécialiste de médecine physique et de réadaptation à Boulogne (92) insiste sur le fait que «l’activité physique est un réel remède protecteur des complications articulaires». Il ajoute que «le mouvement, pratiqué avec raison, ne présente que des avantages: il entretient la mobilité, la tonicité des muscles qui entourent l’articulation et il stimule les cellules du cartilage indispensable à son renouvellement.» On ne se privera d’aucune activité: du cyclisme à la natation en passant par la danse, la musculation ou la course à pied. De plus, une récente étude confirme que la course à pieds n’affecte pas le cartilage notamment au niveau du genou.

Surveiller son poids

Le Dr Augustin Latourte, rhumatologue à l’hôpital Lariboisière à Paris, indique que selon une étude présentée lors du Congrès européen de rhumatologie, en juin 2022, une importante prise de poids durant ces quarante années augmente le risque d’arthrose du genou. Ainsi, la fréquence de la gonarthrose augmente au fil des ans: elle touche 65% des plus de 65 ans et 80% des plus de 80 ans. Mais l’âge est loin d’être le seul facteur en cause. Le sexe (les femmes sont davantage concernées), le surpoids et la pratique intensive de certaines activités comme le football, le basket ou le ski, sports de pivot entraînant une torsion du genou, sont également en cause. Il existe un autre élément clé: l’évolution du poids entre les âges de 20 et 60 ans.

Maîtriser son alimentation

Les spécialistes rappellent que certains aliments peuvent aider à préserver la qualité du cartilage par leur richesse en cuivre, comme les fruits de mer, les noix et les graines. Les poissons gras (saumon, thon, sardine, maquereau), les noix et les huiles de lin et de colza apportent en plus des oméga 3, ces acides gras aux propriétés anti-inflammatoires. Il faut donc revoir le contenu de l’assiette pour se délester de quelques kilos n’est pas si compliqué: privilégier les légumes, les céréales complètes, les fruits, les viandes maigres , limiter les aliments gras tels les plats en sauce, fritures, charcuteries et viandes rouges. Il faut aussi rester raisonnable dans les portions de fromage et les pâtisseries., ce qui ne signifie pas sans priver!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.