Abdomen gonflé, ballonnements ? 4 techniques retrouver un ventre plat rapidement

Abdomen gonflé

Très souvent, l’été, nos intestins se dérèglent et pâtissent souvent d’un excès de gaz digestifs. Il existe quelques conseils pour retrouver son bien-être assez vite.

1. Réajuster son alimentation

Le problème à identifier est votre consommation de fibres irritantes. Manger moins de légumes crus, éviter céleri, blettes et fenouil, et limiter les oignons qui renferment des composés soufrés générateurs de gaz. Mieux vaut aussi prendre le temps de bien mastiquer pour soulager le travail des intestins. Attention donc aux pique-niques rapides, surtout s’ils regorgent d’amidon (pain des sandwichs, pommes de terre, céréales, etc.).

2. Pourquoi souffre-t-on plus l’été ?

C’est justement très souvent lié à un changement brusque d’alimentation (beaucoup de fruits et de crudités) qui irrite les tubes digestifs sensibles et perturbe la flore intestinale. Par conséquent, la digestion se fait mal. Insuffisamment dégradés, les aliments séjournent trop longtemps dans les intestins. Ils fermentent, ce qui entraînent l’apparition de poches de gaz. Le stress peut aussi engendrer une inflammation des muqueuses digestives susceptible de provoquer des ballonnements inconfortables. Ceci est valable toute l’année.

3. Savoir où se situent ces ballonnements

Au niveau de l’estomac, il s’agit d’aérogastrie. L’estomac est distendu du fait de la consommation rapide et excessive d’aliments riches en graisses et/ou en sucres. L’air peut aussi avoir été ingéré en excès, on parle alors d’aérophagie. Ensuite, le problème peut exister au niveau de l’intestin grêle. L’aéroiléie, une distension à surveiller de près car rarement bénigne, peut témoigner d’une occlusion. Les ballonnements du colon, dits aérocolie, sont dus à des gaz fabriqués sur place par les bactéries normalement présentes. Les causes les plus fréquentes : une consommation excessive de certains aliments comme les féculents, les choux ou les crudités mais aussi des infections intestinales telles les gastro-entérites.

4. Des solutions naturelles pour soulager ces ballonnements

En cas de troubles ponctuels, pour vite réduire les flatulences, nous vous conseillons de tenter le charbon activé qui absorbe les gaz comme une éponge.
Si les troubles sont fréquents, rééquilibrer sa flore intestinale avec des bactéries probiotiques améliore les troubles fonctionnels intestinaux dont les ballonnements et le météorisme (surplus de gaz). L’idéal est de faire une cure d’un mois. Si les ballonnements sont situés dans l’estomac et l’intestin grêle, prenez de la mélisse conjuguée à des extraits d’ananas et de papaye.

Dans les cas où les troubles que vous connaissez sont très fréquents voire quasi permanents, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre gastro-entérologue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.