Quelques astuces de pro pour soulager le mal de dos!

Confinés à la maison, en télétravail pour certains, en mode cocooning sur le canapé, nous avons négligé notre posture. En réalité, il n’existe pas un mais plusieurs maux de dos.

Que faire en cas de lombalgie?

On parle de lombalgie lorsque la douleur (qui peut être intense ou sourde) se concentre au niveau des lombaires, les 5 dernières vertèbres de la colonne vertébrale. Ces maux de dos ne sont pas rares: ils sont à l’origine de 80 % à 90 % des consultations en ostéopathie! « En dehors de certaines pathologies bien spécifiques (arthrose, syndrome prémenstruel…), les douleurs lombaires sont généralement d’origine mécanique, explique Adrien Ezine, ostéopathe. Ce qui se passe, c’est que le psoas illiaque (un muscle comparable à une corde qui relie les vertèbres lombaires aux hanches et les hanches au bassin) est spasmé: la personne a trop « tiré sur la corde » ce qui entraîne une souffrance au niveau des vertèbres lombaires. »

Ce qui peut fonctionner: la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires peut soulager lors d’une lombalgie aiguë (moins de quatre semaines). « Les antidépresseurs peuvent aussi être utilisés à petites doses en cas de douleur chronique » affirme le Pr François Rannou, rhumatologue et médecin de rééducation. Mais quand la lombalgie s’éternise, la solution ne se trouve pas dans les médicaments mais dans le mouvement. « Le réentraînement à l’effort est alors indispensable. »  On ne parle pas de devenir sportif de haut niveau mais d’être aussi actif que possible. Parfois, une demi-heure de marche quotidienne peut suffire!

Que faire en cas de sciatique?

Le nerf sciatique cumule les records. C’est le plus gros et le plus long nerf de l’organisme. Ses racines se nomment L5 (entre les quatrième et cinquième vertèbres lombaires) et S1 (entre la cinquième vertèbre lombaire et la première vertèbre sacrée). Une sciatique? C’est une douleur vive qui parcourt le trajet emprunté par ce nerf, partant du bas du dos pour descendre le long de la fesse, de la cuisse et du mollet, et parfois jusqu’au pied. Le plus souvent, elle est provoquée par une hernie discale qui comprime l’une des racines du nerf sciatique.

Le conseil du spécialiste: « Le paracétamol ou des antalgiques plus puissants, et les anti-inflammatoires non stéroïdiens doivent être utilisés dès l’apparition de la douleur, pour accélérer la sortie de crise sur avis médical. Mieux vaut consulter rapidement pour trouver le médicament adapté à votre cas. Quand cela ne suffit pas, des infiltrations de corticoïdes réduiront l’inflammation. Une fois la douleur aiguë passée, des séances de kinésithérapie pourront être prescrites » explique le Pr Rannou. Là aussi, rester en mouvement est un excellent médicament.

Que faire en cas de cervicalgie?

Si la douleur (intense ou sourde) est plutôt localisée au niveau du cou, de la nuque et/ou des épaules, on parle de cervicalgie : « encore une fois, en-dehors de certaines maladies spécifiques (cervicarthrose, spondylarthrite ankylosante…), l’origine des douleurs cervicales est majoritairement mécanique: cela concerne en particulier les personnes qui ont la tête baissée toute la journée – sur le smartphone ou en direction de l’ordinateur », affirme Adrien Ezine. En effet: en cas de mauvaise posture prolongée, on observe un gainage permanent des muscles du haut du dos : trapèzes, scalènes, sterno-costo-claviculaire, splenius, ce qui « tire » sur les 7 premières vertèbres de la colonne vertébrale… et entraîne une douleur.

Que faire alors ? Des étirements, des massages… Et un changement des (mauvaises) habitudes.

Et si c’était un tassement vertébral?

Le tassement vertébral, c’est la fracture d’une ou plusieurs vertèbres qui s’effondrent et voient leur taille diminuer. La principale coupable c’est l’ostéoporose qui, à petit feu, insidieusement, « grignote » et fragilise les vertèbres. Ce trouble peut longtemps progresser dans l’ombre ou à l’inverse être extrêmement douloureux.

Ce qui marche: Le port d’un corset peut être conseillé pour immobiliser la colonne pendant quelques semaines. Dans les cas les plus sérieux, un passage au bloc opératoire sera proposé. La vertébroplastie consiste à injecter du «ciment» dans la vertèbre pour lui redonner sa forme originale. Technique plus récente, le Spine Jack utilise aussi du ciment. Mais ce matériau vient se fixer autour d’un implant en titane introduit dans la vertèbre. Pour éviter la récidive, un traitement anti-ostéoporotique sera ensuite hautement recommandé.

One thought on “Quelques astuces de pro pour soulager le mal de dos!

  1. Bonjour ç est très intéressant votre article sur le dos car moi-même j’ai ce problème de dos puisque j’ai l5l4l3l1 plus un tassement vertébrale j’ai vue un chirurgien à l’hôpital salpêtreire mais il m’a dit qu ilya pas de opération dans mon k puisque le nerf n’est pas touché je souffre beaucoup est je prend de oxcantain à 20mg tlj

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.