Vous pensez être déshydraté? Les 5 signes à ne pas négliger

déshydratater les signes à ne pas négliger

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent être responsables de déshydratation. Elle traduit un manque d’eau dans l’organisme: soit les pertes en eau sont anormalement importantes (fièvre, canicule, vomissements, diarrhées, activité intense, surdosage en diurétiques, diabète, etc.). Soit le principal intéressé a tout simplement oublié de boire: ses apports en eau sont insuffisants. Quelle qu’en soit la cause, une déshydratation peut avoir des conséquences graves si elle n’est pas rapidement corrigée.

La bouche pâteuse et la peau sèche

Dans la mesure où l’on ne boit pas assez, c’est à dire si on ne boit pas suffisamment pour couvrir nos besoins quotidiens, l’eau passe de l’intérieur des cellules à l’extérieur pour maintenir la quantité de sang (le volume sanguin) et la pression artérielle à un niveau normal. Les muqueuses de la bouche et les lèvres commencent alors à se dessécher. Un autre indice : lorsqu’on pince doucement la peau entre le pouce et l’index, elle met quelques secondes à revenir à son état initial. Chez l’adulte et, surtout, chez le nourrisson, la persistance de ce “pli cutané” signifie une déshydratation très marquée. Avec l’âge, toutefois, ce signe est moins facile à interpréter car la peau perd en élasticité.

Avoir très soif

Cela peut sembler évident mais on peut passer à coté de ce signal pensant qu’il est anodin et qu’il peut attendre. Pourtant, cette sensation signifie très souvent qu’on est déjà déshydraté. Mais, il est parfois difficile de s’hydrater; par exemple, lorsqu’on a des vomissements. De plus, avec l’avancée en âge, notre système de régulation ne fonctionne plus aussi bien, c’est pourquoi les personnes âgées ressentent moins rapidement la sensation de soif.

Être très fatigué

C’est un effet plus sournois de la déshydratation car, de façon modérée, elle se manifeste par une fatigue chronique. En cas de déshydratation sévère, la pression artérielle peut diminuer, provoquant une sensation de vertige ou des évanouissements, surtout en position debout (on parle d’hypotension orthostatique). Une apathie, une grande faiblesse des membres, une confusion sont aussi possibles. En cas de doute, il faut consulter rapidement un médecin qui prescrira un bilan. Ces symptômes ne font pas penser immédiatement à un besoin de boire pourtant c’est bien le cas.

Les crampes

La survenue de ces dernières, au repos ou lors d’un effort physique, peut être favorisée par une déshydratation via un mécanisme qui n’est pas encore bien compris. Cependant, si ces douleurs persistent et vous gênent malgré une hydratation adaptée, parlez-en à votre médecin car d’autres déséquilibres peuvent en être à l’origine.

La couleur des urines

En moyenne, il est convenu que la norme est de produire environ 1,5 litre d‘urine par 24 heures, réparti en 4 à 7 mictions. Au fur et à mesure que la déshydratation s’installe, la transpiration diminue ainsi que la production d’urine. Celle-ci devient aussi plus foncée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.