Face à la pénurie d’huile de tournesol, quelques conseils pour la remplacer!

En France, l’huile de tournesol est de toutes les recettes grâce à son goût neutre qui ne risque pas de dénaturer la saveur des aliments, son petit prix ainsi que sa haute résistance aux températures élevées (jusqu’à 232 °C sans risque pour notre santé), d’où sa popularité. Ces derniers temps, elle a toutefois tendance à beaucoup se raréfier dans nos rayons de supermarchés au point de faire craindre une réelle pénurie. Comment expliquer ce phénomène et surtout comment la remplacer ? Nous vous expliquons tout point par point pour ne pas subir de plein fouet la réduction des stocks dans votre magasin habituel. 

Pourquoi l’huile de tournesol se raréfie-t-elle à ce point?

La pénurie d’huile de tournesol (ou en tout cas les rayons clairsemés dans votre supermarché) est une conséquence directe de la guerre entre l’Ukraine et la Russie. À eux deux, ces pays représentent en effet 78 % des exportations mondiales pour cette huile de cuisine. Et le conflit n’aide pas les approvisionnements étant donné que le conflit complexifie grandement les échanges commerciaux entre les différents pays. Par ailleurs, la France dispose de ses propres productions d’huile végétale de tournesol. Toutefois, il est à noter que nous n’en produisons pas suffisamment : 500 000 tonnes seulement par an alors que nous en consommons 800 000 tonnes.

À cela, il faut ajouter les consommateurs effrayés d’en manquer qui vident de ce fait les stocks des magasins proches de chez eux. Cela favorise ainsi artificiellement les risques de pénurie. Heureusement, l’huile de tournesol est très facile à remplacer !

Par quoi peut-on remplacer l’huile de tournesol pour ses recettes ?

Pour faire frire ses aliments sans risque

Toutes les huiles végétales ne sont pas adaptées à la cuisson. En effet, certaines atteignent leur point de fumée plus rapidement et à des températures moins élevées que d’autres. Or, une fois à leur point de fumée, elles se mettent à dégager des fumées gorgées de molécules toxiques pouvant être cancérigènes. Les huiles telles que l’huile d’avocat et l’huile d’arachide sont celles qui supportent le mieux la chaleur avec respectivement un point de fumée à 250 °C et 220 °C. Elles sont donc idéales en friture. A contrario, l’huile de colza non raffinée et l’huile de lin (point de fumée à 107 °C), ainsi que l’huile de noix (point de fumée à 140°C) sont les moins adaptées à la cuisson à haute température.

Pour une cuisson à la poêle

Excellente pour les légumes et disposant d’un point de fumée suffisant (191 °C pour une huile d’olive extra-vierge et entre 210 et 216 °C pour la simple huile d’olive vierge), l’huile d’olive est une bonne alternative à l’huile de tournesol. Riche en acides gras insaturés pour lutter contre le mauvais cholestérol et augmenter le bon, elle peut en plus être bonne pour la santé. En fonction des plats, l’huile de coco peut également être une bonne option. Elle a en revanche un goût exotique plus marqué et n’est pas des plus écolos!

Quel remplacement à l’huile de tournesol dans les gâteaux?

Pour les pâtisseries et desserts en tout genre, il est essentiel de choisir une huile qui supporte bien la cuisson au four. Traditionnellement, c’est bien entendu le beurre qui s’impose directement comme une alternative très efficace. Toutefois, on peut aussi se tourner vers l’huile de pépin de raisin raffinée. Elle présente l’avantage d’avoir un goût neutre bien qu’il faille noter que son prix est plus élevé. Sinon, pensez aussi à l’huile de colza qui pourrait elle aussi convenir.

Pour faire la mayonnaise ou réaliser une vinaigrette

Dans une mayonnaise maison, l’huile de colza est une alternative de taille. Toutefois, on pourra aussi choisir au choix une huile de maïs, de pépins de raisin ou d’olive pour apporter plus de punch à la recette ! Dans le cas de la vinaigrette, on pourra se faire plaisir avec l’huile de notre choix, la chaleur n’étant ici pas utilisée pour réaliser l’assaisonnement. Pour une préparation froide de ce type, on peut donc utiliser de l’huile de sésame (idéale avec les carottes), de l’huile de noix (excellente avec toutes les salades et la betterave) ou encore l’huile de noisette (délicieuse sur des champignons), etc. Huile neutre ou riche en saveurs, toutes les fantaisies sont ici permises!

2 thoughts on “Face à la pénurie d’huile de tournesol, quelques conseils pour la remplacer!

  1. Pour une bonne vinaigrette sans huile melangez le jus d une orange une cuillère à café de moutardes 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique une cuillère à café de miel sel poivre.un régal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.